Le sida et les lesbiennes


L'épidémie de Sida progresse peu à peu parmi les lesbiennes,une réponse communautaire s'impose.

Le sida et les lesbiennes


L'épidémie de Sida progresse peu à peu parmi les lesbiennes,une réponse communautaire s'impose. Ce qui transmet le Sida, c'est un virus, le VIH, qui se trouve en quantité importante dans :

* Le sang, y compris celui des règles
* Les sécrétions vaginales, le liquide pré séminal et le sperme.
Le VIH entre dans l'organisme par les muqueuses (vagin,rectum,bouche); en revanche il ne traverse pas la peau.

Et alors que faire ?


Certaines d'entre vous cessent d'avoir des relations sexuelles par peur de la contamination. D'autres refusent d'admettre que les lesbiennes sont concernées.

Certaines sont fidèles. C'est une protection efficace, à condition qu'aucune des deux ne soit porteuse du virus (séropositive). Pour le savoir, il faut connaître sa sérologie à l'aide de tests de dépistage.
Et les autres... ? ? ?

Certaines croient se protéger en "sélectionnant" leurs partenaires ("Je la connais depuis longtemps..." "Elle n'a pas l' air malade..." "On s'aime si fort..." "Elle ne fait pas partie d'un 'groupe à risques' " ... ).

Cette stratégie est illusoire :
Aucun signe extérieur n'indique la présence du VIH. Beaucoup ne se protègent pas et s'inquiètent après coup, ou ignorent qu'elles prennent des risques. Une sexualité à faibles risques ne veut pas dire sans risques. Pour pouvoir les évaluer, il faut être informé…

Éliminer et réduire les risques


Les risques nuls:

* Baisers
* Frottements
* Caresses
* Masturbations
Et les actes de la vie quotidiennes (boire dans le même verre, dormir ensemble, partager la salle de bains...)

Les risques faibles :

(hors règles)
* Cunnilingus
* Annulingus
Pour éviter un risque jusqu'alors théorique, utiliser un carre de latex.
Attention: d'autres infections peuvent se transmettre par ces pratiques
(Hépatites maladies sexuellement transmissibles...)

Les risques élevés :

* Cunnilingus en période de règles
* Pénétrations (fisting, doigtés, etc.)
* Échanges d'objets sexuels.
La seule protection efficace, c'est le carré de latex ou la digue dentaire, ainsi que le gant de latex
et le préservatif bien utilisés et bien lubrifiés.

LIMITER LES RISQUES, C'EST AUSSI OSER EN PARLER AVANT !!!


Copyright © 2006-2007 - KeumSafe: Site de Prévention Gay - Tout droits réservés.Webmaster & Editeur: KeumSafe